Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 11:30

Project0-giallo-king.jpgVictime ou assassin, premier rôle ou second couteau, jeune premier ou vieux pervers, flic idiots ou privé homo, il était temps de rendre hommage à tous ces acteurs qui firent les beaux jours des giallis et permirent à nos nuits d’être aussi blanches que leurs âmes étaient noires…


Project0-saxon-john.jpg
JohnSaxon
Né Carmine Orrico le 5 Août 1935 à Brooklyn, ville de New York, il est très tôt attiré par la carrière d’acteur et va étudier l’art dramatique avec Stella Adler avant de pouvoir voler de ses propres ailes. Il commence par jouer les adolescents dans des petites comédies sans grands intérêts, destinées au public du même age, avant de se faire remarquer par le célèbre agent Henry Wilson, qui l’emmènera avec lui à Hollywood (il n’est alors âgé que de 16 ans), lui trouvera le pseudonyme de John Saxon et lui permettra de vraiment débuter sous la houlettes de réalisateurs aussi prestigieux que Blake Edwards, Vicente Minnelli ou John Huston. Mais le garçon en a assez de jouer les éternels seconds rôles (son seul 1er rôle fut celui d’un soldat de la guerre de Corée dans « War Hunt » (1962), un film de série B. En 1963, un réalisateur lui propose (enfin !) le rôle principal dans un film « policier » , « La Ragazza che sapeva troppo » ou il interprète le beau docteur Marcello Bassi qui vient en aide à la pauvre Letícia Román, blondasse écervelée (pléonasme ?), férue de littérature policière qui ne sait plus très bien si elle confond la fiction et la réalité et qui voit des meurtres un peu partout, en général juste avant de s’évanouir... 
Ragazza-che-sapeva-troppo.jpg Ragazza-che-sapeva-troppo-01.jpg
Mario Bava va faire ainsi de lui le premier Giallo King de l’histoire du cinéma, et permettre à sa carrière de devenir véritablement internationale. Désormais John Saxon alternera avec panache aussi bien les seconds que les premiers rôles et ce dans tous les genres (aussi bien Westerns que films d’Aventures ou films d’Horreur). Curieusement ce n’est pourtant pas dans le giallo qu’il connaîtra ses plus grands succès cinématographiques. D’ailleurs il ne revint au genre que 19 ans plus tard, en 1982. Dans « 
Assassino al cimitero etrusco » de Sergio Martino , il interprète un petit rôle, celui de Arthur Barnard, un archégone qui finit le cou brisé des la 15e minute du film. Un film sans grand intérêt. Il vaut mieux relire une bande déssinée d'Alix ou l'on ne sera pas embétté par le fait que l'actrice principale joue comme ses pieds, vu que dans Alix, il n'y a pas d'héroine (non, je le répète encore fois, Enak n'est pas une fille...!).
Assassinio-al-Cimitero-Etrusco-4.jpg
La même année (il faut bien rentabiliser le billet d’avion…) c’est Dario Argento qui lui fera jouer le rôle de Bullmer, l'agent litteraire d'Anthony Franciosad dans 
« Tenebrae », petit rôle la aussi puisqu’il finit par être poignardé à peu près vers la moitié du film. 
tenebrae-17.jpg tenebrae-24.jpg
Même s’il a tourné dans plus de 190 films, curieusement les deux rôles dont le public se souvient le plus sont celui du karatéka Roper dans « Opération Dragon », où il passe la moitié du film en pyjama blanc (ah, cela s’appelle un kimono, ah bon ?) à coté de Bruce Lee et le rôle du lieutenant Thompson, officier de police qui essaye pendant 1h1/25 d’empêcher Robert Englund de raser de trop près non seulement les murs, mais aussi la moitié de la population d’Elm Street dans le film de Wes Craven « Les griffes de la nuit ».Toujours bon pied, bon œil, John Saxon continue de tourner (2 films prévus en pré-production pour 2008).
Enter2.jpgles-griffes-de-la-nuit-a-nightmare-on-elm-street-1984-reference.jpgsaxon-po.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by djordj - dans giallo kings
commenter cet article

commentaires