Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 16:28

3è époque: l'âge d'or (suite). 


Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff.JPG Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff1.jpg Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff8.jpg Strano-vizio-della-Signora-Wardh-affiches.jpg

 
Lo Strano vizio della Signora Wardh, (L'Etrange Vice de Mme Wardh ),1970, réalisé par Sergio Martino (Italie), avec : George Hilton (George Corro), Edwige Fenech (Julie Wardh), Cristina Airoldi (Carol Brandt), Ivan Rassimov (Jean), Alberto de Mendoza (Neeil Wardh), Carlo Alighiero (le commissaire). Julie Wardh, qui souffre d’être sexuellement délaissée par son ambassadeur de mari, tombe amoureuse du mari de sa meilleure amie et se retrouve harcelée par Jean, son ex-amant, un être particulièrement pervers et sadique. Pendant ce temps, un tueur en série massacre à coups de rasoir les jeunes femmes qui se promènent seules dans les rues de Vienne. Julia en arrive à se demander si l’assassin en question n’est pas un des trois hommes, surtout lorsque le tueur mystérieux commence à s’en prendre à sa cousine tout d’abord, puis rapidement à elle.
Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff1014.jpg  undefined Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff1015.jpg  Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff101.jpg Strano-vizio-della-Signora-Wardh-aff20.jpgundefined
Sergio Martino fait ici ses premières armes dans le genre Giallo, et même si le film semble moins bon que les autres giallis qui suivront, il n’en demeure pas moins intéressant à plus d’un titre. D’abord parce qu’il permet de retrouver de retrouver trois acteurs spécialistes du genre : la belle Edwige Fenech, excellente dans son rôle de victime, George Hilton (plus généralement aperçu dans les westerns spaghettis et qui deviendra très vite une référence giallesque) surprenant de simplicté, et puis surtout Ivan Rassimov, dans un rôle qui lui va à merveille : le patibulaire de service. Ensuite parce que si l’histoire reste des plus classiques (l’éternel triangle amoureux, qui ici se conjugue à quatre faces!), la mise en scène raffinée de Martino nous réserve quand même quelques beaux moments de suspense purs et durs qui mettent non seulement les nerfs de la belle Edwige à rude épreuve mais les nôtres aussi… Même si par moment l’histoire semble pécher au niveau de la cohérence, notamment la fin, il ne faut pas bouder son plaisir de découvrir un giallo bien meilleur que ce que la critique de l’époque a bien voulu en dire.
Num--riser0001-copie-1.jpg le film existe en DVD, version italienne seulement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lucisfere 30/12/2007 21:43

Version italienne + version anglaise avec sous-titres anglais paru chez NOSHAME