Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 23:28
  2e époque : « Sur le fil du rasoir ». (suite)
 

Contronatura-aff2.jpg contronatura-aff4.jpg contronatura-aff3.jpg
La Contronatura 1969, réalisé par Antonio Margheriti (Italie / Allemagne) avec Joachim Fuchsberger (Ben Taylor), Dominique Boschero (Margarete), Marianne Koch (Vivian Taylor), Claudio Camaso (Alfred), Helga Anders (Elisabeth), Luciano Pigozzi (Uriat), Marianne Leibl (la mère d’Uria), Claudio Raffaelli (Archibald Barrett), Marco Morelli (Richard Wrigh). Le très riche Archibald Barrett doit rencontrer son avocat d’affaire pour lui remettre les derniers papiers qui le rendront définitivement propriétaire des biens de son défunt cousin, Richard Wright. Il voyage accompagné de son comptable Ben Taylor, de sa femme Vivian, de son secrétaire Alfred et de la femme de ce dernier. Il pleut averse et la voiture s’embourbe. Le groupe se réfugie alors dans un chalet isolé qui se trouve non loin de leur route. Ils interrompent en cela une séance de spiritisme, organisée par Unah, la propriétaire de ces lieux. Celle-ci , en complète transe commence à dévoiler le passer de chacun de ses hôtes.
contronatura02.JPG contronatura03.JPG contronatura10.JPG Capturer2-copie-1.jpgcontronatura08.jpg contronatura09.jpg contronatura07112.jpg
Considéré par beaucoup comme le chant du cygne du cinéma gothique italien (dont Antonio Margheriti est un des piliers puisqu’il réalisa «Danse macabre », « La sorcière sanglante », avec Barbara Steele et « La vierge de Nuremberg » avec Christopher Lee), « Contronatura » est une intéressante combinaison entre le giallo, le film d'épouvante clasique et le Krimi pur. Comme dans un roman d'Agatha Christie, tous les personnages ont quelque chose à cacher et le fait de se retrouver coincés dans un lieu clos les oblige à révéler la noirceur de leurs âmes. Le fantôme du défunt Richard qui revient se venger d’outre-tombe empêche, avec cette note un peu trop fantastique, le film d’être vraiment un giallo à100%, mais confirme l’attirance du réalisateur pour les scènes d’homosexualité féminine…Antonio Margheriti réalisera quelques années plus tard un autre giallo (à forte tendance gothique lui aussi) "La Morte negli occhi del gatto"  avec dans les rôles principaux Jane Birkin et Françoise Christophe...
gatto05.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires