Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 00:43
2e époque : « Sur le fil du rasoir ». (suite)
morte-bussa-due-volte-2.JPG Morte-bussa-due-volte.jpg
La Morte bussa due volte (La mort sonne toujours deux fois).
1969 réalisé par Harald Philipp (Italie / Allemagne) avec Dean Reed (Bob Martin), Fabio Testi (Francisco di Villaverde), Ini Assmann (Ellen Kent), Anita Ekberg (Sophia Peretti), Adolfo Celli (Perretti), Femi Benussi (Mabel Simmons), Nadja Tiller (Maria di Villaverde). Francesco di Villaverde est un jeune peintre qui ne résiste pas à l’envie d’étrangler ses partenaires féminines une fois qu’il leur a fait l’amour. Un milliardaire américain, grand amateur d’art, dont la femme vient d'être assassinée confie l'enquête à un détective privé. Celui-ci fait  rapidement le lien entre le jeune peintre et les nombreux crimes, mais comme il ne dispose pas assez de preuves contre le criminel, il va utiliser sa propre femme pour jouer « la chèvre ».
mortebussaduevolte-17.jpg mortebussaduevolte-18.jpg mortebussaduevolte-19.jpg mortebussaduevolte-2.jpg mortebussaduevolte-1.jpg mortebussaduevolte-5.jpg
Un des premiers gialli (psycho) qui utilise à fond les codes du genre : nudité, violence et meurtres de jolies petites pépées en séries. Fabio Testi n’est pas avare de sa plastique qu’il nous montre intégralement dès les premières minutes du film pour le plus grand plaisir de toutes ces dames. On retrouve aussi des habituées du giallo comme Femi Benussi, qui hélas se fait trop rapidement assassiner. Par contre, même s’il y a quelques scènes de nues avec Anita Ekberg, notre fellinienne diva fit savoir rapidement qu’il s’agissait en fait d’une doublure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires