Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 18:49
premiers balbutiements du giallo (suite)
delitto-allo-specchio-aff1.JPG delitto-allo-specchio-aff3.jpg delitto-allo-specchio-aff2.jpg
Delitto allo specchio (Les possédées du démon), 1964, réalisé par Jean Josipovici et Ambrogio Molteni, (Italie / France), avec John Drew Barrymore (Anthony), Gloria Milland (Franca), Luisa Rivelli (Caterina) , Antonella Lualdi (Serena), Michel Lemoine (Riccardo), Mario Valdemarin (Carlo). Riccardo, un jeune et riche membre de la Jet-Set italienne, au tempérament aussi artistique qu’hypersensible, a invité plusieurs de ses amis à venir passer le week-end dans son chateau. Ils sont accueillis par l’étrange gouvernante de Riccardo, l’austère Caterina et font aussi la connaissance d’un garçon à moitié fou, Aldo. Pour pimenter la soirée qui semble plutôt morose, Anthony, qui possède des pouvoirs extra sensoriels, décide à la plus grande joie de tous, d’organiser une séance de spiritisme. Au cours de cette séance, Anthony annonce une prochaine tragédie qui endeuillera le château, puis, bouleversé, abandonne ses camarades et quitte le château. Au cours de la nuit, la prophétie d’Anthony se révèle exacte puis que l’on découvre le cadavre de la belle Serena. Celle-ci a été étranglée. Chacun commence à suspecter l’autre. Surtout lorsqu’une deuxième  invitée est de nouveau retrouvée assassinée.
delitto-allo-specchio-1-copie-1.JPG delitto-allo-specchio-2-copie-1.JPG
delitto-allo-specchio-3-copie-1.JPG delittoallospecchio.jpg  

A mi chemin entre le film d’horreur gothique et le Giallo, « Il Delitto allo specchio » possède cependant assez d’éléments cruciaux faisant partis des codes du Giallo pour figurer dans cette liste : des personnages typés (une gouvernante inquiétante, un play-boy oisif et cynique, quelques belles jeunes filles insouciantes, un mystérieux assassin), des crimes sordides et surtout une atmosphère à la fois baroque et inquiétante, avec en plus ici un zest de spiritisme. On (re)découvre une Antonella Lualdi (oui, la femme du "Commissaire Cordier") plus sexy que jamais, un John Drew Barrymore inquiétant et un Michel Lemoine névrosé, tous absolument parfaits dans leurs rôles. Bien qu’un peu daté désormais, ce petit film mériterait une seconde chance si jamais des producteurs décidaient de le ressortir en DVD.

delitto-allo-specchio-aff.jpg affiche du film  made by myself....

Partager cet article

Repost 0

commentaires