Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 11:02
3è époque: l'âge d'or (suite) 
Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-aff1.jpg Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-aff7.jpg Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-aff6.jpgCapturer-copie-4.JPGUomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-aff4.jpgundefinedUomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-aff2.jpg
L’Uomo dagli occhi di ghiaccio, 1971, réalisé par Alberto de Martino, (Italie) avec Antonio Sabato (Eddie Mills), Barbara Bouchet (Anne Saxe), Faith Domergue (Madmae Valdes), Corrado Gaipa (Isaac Thetman), Victor Buono (John Hammond), Keenan Wynn (Harry Davis). Le sénateur Neil Robertson est assassiné devant chez lui, en Arizona. La police arrête Valdez, un jeune immigrant mexicain, grâce au témoignage d’une strip-teaseuse. Le journaliste Eddie Mills qui suit l’affaire a du mal a croire cependant à la culpabilité du suspect, d’autant plus que l’on parle dans les rapports de police de l’assassin comme étant un homme aux yeux gris, possédant un regard froid comme de la glace. Il décide donc de mener sa propre enquête. Une enquête qui le ramène au premier témoin, Anne Saxe.
Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-1.jpg Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-2.jpg  Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-4.jpg 
CapturerFFDS.JPG CapturerFFDSds.jpg Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-3.jpg
Considéré comme un giallo, ce film est plus à la limite du polar social. "L’Uomo dagli occhi di ghiaccio"  n'est en fait rien d'autre qu'un réquisitoire contre la peine de mort (le faux coupable étant condamné à la chambre à gaz) et le racisme primaire (il a le tort d'être mexicain),  la chasse au tueur mystérieux, la recherche de la véritable identité du tueur devenant de moins en moins le sujet principal au fur et à mesure que le film avance (rejoignant en cela un film comme « I want to live », réalisé une bonne dizaine d’année auparavant par Robert Wise, dont Alberto de Martino nous livre ici la version "spaghettisée"). Bien que se trouvant en seconde place sur le générique, notre Giallo Queen Barbara Bouchet n’a d’autre rôle que celui de jouer la potiche décorative. Dommage. Ce film est le second giallo d'Alberto de Martino qui en réalisa 4 en tout: “Femine insaziabili” en 1969, dont nous avons déja parlé ici, “L’assassino ... è al telefono » en 1972  avec Telly Savalas et « 7, Hyden park, la casa maledetta » en 1985 qui sera son dernier et moins bon giallo.  Le film est connu aussi sous le titre "Il racket dei violenti". 
Uomo-dagli-occhi-di-ghiaccio-aff5.jpg le film est sortit (en iTalien) dans la collection Giallo Cinéma

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bastien Ayala 29/04/2008 05:24

Ton site est FAN-TA-STIQUE ! Une grande performance, bravo !
Je fais passer le message à d'autres ! On sent le passionné collectionneur qui a énormément de matériel !