Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 11:17

3è époque: l'âge d'or (suite) 

Caresses---domicile-aff3.jpg Caresses---domicile-aff4.JPG
A.A.A. Massaggiatrice bella presenza offresi..., (Caresses à domicile), 1972, réalisé par Demofilo Fidani (Italie), avec Simone Blonell (Cristina), Howard Ross, Jerry Colman, Raffaele Curi, Carlo Gentili, Giancarlo Prete, Ettore Manni, Franco Ressel, Yvonne Sanson, Paola Senatore. Cristina est  fille de bourgeois et fiancée à un financier légèrment coincé. Se sentant oppréssé dans ce monde qui n’est pas le sien (nous sommes au lendemain de Mai 68, donc en pleine libération sexuelle), elle chosit d’aller vivre chez un ami et d’exercer le metier de “Masseuse” (en fait de call-girl). Son ami lui procure sa clientèle et elle deviendrait rapidement assez riche si ses clients ne finissaient assassinés les uns après les autres.
Caresses---domicile-8.jpg Caresses---domicile-9.jpg
Caresses---domicile-12.jpg Caresses---domicile-13.jpg  Caresses---domicile-10.jpg Caresses---domicile-11.JPG
Le premier giallo porno? Pas tout à fait, mais presque... En tout cas suffisament érotique pour sortir en france dans les salles dites "spécialisées". Comme pour tout autre réalisation du genre, la trame du film est dans le titre. On s’en doute,  la belle et provocante masseuse fait de tout sauf exploiter son diplôme d'esthéticienne. Les crimes façons “giallo” ne sont que pretextes pour passer d’une scène de sexe à l’autre. Si l’on n’est pas surpris de retrouver Howard Ross (habitué aux films de Jess Franco), dans un film aussi “dénudé” (dans tous les sens du terme), on ne comprends pas très bien ce qui a poussée
Simonetta Vitelli (alias Simone Bondell, habituée des westerns spaghettis), Giancarlo Prete (« La tarentola dal ventro nero »), Carlo Gentili (« La morte cammina con tacchi alti », « La morte accarezza a mezzanotte ») à  tourner dans un tel film.
Caresses---domicile-5.JPG Caresses---domicile-6.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

medusa man 04/01/2010 16:46


ce qui a poussé Simone Blondell ?
très simple, son père, rélaisateur du film....


Stephen Grimes 22/05/2009 17:15

Amazing film.
'Circus Mind' during the end credits is fantastic.