Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 10:47
fond-noir-elmi-copie10.jpg
Nicoletta Elmi est née le 13 février 1964 à Rome. C’est la plus jeune de toutes nos Giallo Queens, mais pas la moins intéressante. Petite fille de la présentatrice italienne Maria-Giovanna Casques, elle a posé dès son plus jeune age comme baby mannequin pour des publicités dans divers magasines. Elle fut très vite repérée par les producteurs de cinéma qui, trouvant son mignon minois “innocent et pervers”, ne tardèrent pas à la faire jouer derrière la caméra alors qu’elle n’avait pas encore cinq ans. En 1971, Luchino Visconti lui donne son “premier grand rôle” dans “Morte a Venezia” (un rôle de figuration, elle n’est même pas créditée au générique en fait), mais c’est le cinéma Bis italien, et principalement le Giallo, qui lui donnera ses lettres de noblesse. La même année, Mario Bava la fait tourner dans “Reazione a Catena” (“La baie sanglante”) ou elle interprète la fille de Claudine Auger et Luigi Pistelli. Non créditée encore une fois au générique, son personnage (ainsi que celui de son frère) est pourtant primordial puisque c'est elle qui a le mot de la fin. 
reazione-a-catena-1.jpg
Un film et une année plus tard, elle tient cette fois-ci la vedette aux coté de Georges “Bond” Lazenby et Anita Strindberg dans “Chi  l’ha vista morire”, ou elle joue le rôle de Roberta, la filette du couple, qui se fait kidnapper et tuer par un sadique déguisé en vieille femme. Un assez grand rôle ou elle montre un sacré talent naturel de comédienne.
 Chi-l-ha-vista-morire-21.jpg Chi-l-ha-vista-morire-28.jpg
En 1975, elle joue encore dans deux autres gialli. Tout d'abord  “Le Orme” de Luigi Bazzoni et Mario Fanelli, un giallo assez bizzaroïde ou elle donne la réplique à Florinda Bolkan et Lila Kedrova. 
nicoletta_leorme12.jpg 
Puis ce sera la consécration avec une apparition très interessante dans “Profondo Rosso” (“Les frissons de l’angoisse”) de Dario Argento, ou elle interprète le rôle d’une gamine particulièrement perverse qui adore torturer les animaux, notament les lézards… Ce sera d'ailleurs sa dernière apparition dans un film du genre, sa carrière connaissant une interruption d’une dizaine d’année. Elle réappaitra en 1985 dans “Démons” de Lamberto Bava, fera quelques publicités dont une pour Coca-Cola et connaitra un assez grand succès populaire à la télévision dans le rôle de Benedetta Valentini dans la série “Ragazzi della 3 C”. En 1990 elle mettra un terme définitif à sa carrière d’actrice et se consacrera entièrement à sa nouvelle vocation: la pédopsychiatrie. Une sorte d’exorcisme pour celle qui joua “Emilie l’enfant des Ténèbres” ?

Partager cet article

Repost 0
Published by djordj - dans giallo queens
commenter cet article

commentaires