Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 17:15

undefinedQuelques petites erreurs dues à Ginette, notre pauvre script-girl atteinte de cécité... des petites perles que l'on aime décidément bien enfiler.

lanottecheevelynuscidallatomba-dvd.jpgLa Notte che Evelyn usci dalla tomba
(L’appel de la chair/Holocauste pour une vierge), 1971 réalisé par Emilio Miraglia (Italie).

Erreur n°1: le film est censé se passer en Angleterre, mais curieusement les voitures n’ont pas le volant du bon coté (à droite normalement, c'est-à-dire à l’inverse de nous) On suppose donc que le film a bien été tourné en fait en Italie. (photos 1 et 2).
Captur-ererreur-1.JPG Capturer-erreur-2.JPG 
Erreur n°2: après lui avoir fait goûter les plaisirs du fouet (apparemment sans trucage… photo 3), Anthony Steffen cherche à tuer Erika Blanc (qui lui rappelle vraiment trop son ex-femme). Alors qu’elle fuit dans les bois (la scène se passe de nuit et elle ne porte pour tout vêtement qu’une paire de cuissardes en cuir noir et un slip « petit bateau » jaune plus très serein), Erika Blanc trouve refuge dans un batiment en ruine. Pour mieux voir à l’intérieur, elle ne trouve rien de mieux que d’allumer un briquet. (photo 4). Qu’elle a trouvé où ? Dans sa petite culotte ? Je vois d'ici les allusions: "Drôle d'endroit pour cacher sa flamme !", "Normal, elle a le feu au cul...!" Raillez, raillez... Remarquez, après durant tout le film le briquet a du mal à disparaitre de l'écran...
Capturer16.JPG Capturer-erreur-3.JPG
 
Erreur n°3: après avoir assommé la tante Agatha, son assassin l’assoit sur son fauteuil roulant et la conduit (le fauteuil est électrique) jusqu’à l’enclos ou sont enfermés les renards qui vont la bouffer toute crue. On remarque qu’il porte un bien joli costume et surtout une belle montre en or (photo 5).Serait-ce un indice ? Ou plutôt une simple distraction du metteur en scène qui nous permet ainsi déjà à la moitié du film de deviner le coupable…
Capturer35.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires