Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 17:14
3è époque: l'âge d'or (suite) 
due-volti-della-paura-aff2.jpgdue-volti-della-paura-aff3.JPGdeux-visagesde-la--peur.jpgdue-volti-della-paura-aff4.jpgdue-volti-della-paura-music.jpgdue-volti-della-paura-aff5.JPG

I Due volti della paura, (Les deux visages de la peur) , 1972, réalisé par Tulio Demicheli (Italie / Espagne), avec George Hilton (Docteur Roberto Carli), Fernando Rey (Inspecteur Nardi), Luciana Paluzzi (Elena Cardi), Anita Strindberg (Dr Paola Lombardi), Manuel Zarzo (Felix, l’assistant du professeur Nardi) , Eduardo Fajardo (Luigi), Antonio del Real (Docteur Michele Azzini). Les docteurs Michele Azzini et Paula Lombardi, tous deux fiancés, sont les assistants du professeur Roberto Carli qui dirige la clinique privée de sa femme, Elena. Cette dernière, qui aime en secret Michele, ayant appris fortuitement que celui-ci voulait quitter la clinique pour s’établir avec sa fiancée à Rome, essaye de persuader le jeune homme de rester, allant même jusqu’à lui offrir un poste d’associé au sein de sa clinique. Mais avant que le docteur Azzini n’ait pu rendre sa réponse, il est brutalement assassiné. Le commissaire Nardi soupçonne d’emblée le Professeur Carli (qui fut victime d’une grave dépression nerveuse quelques années auparavant et dont les nerfs sont encore fragiles,), mais celui-ci possède un bon alibi) puis Paola, la fiancée du mort, qui devrait hériter d’une police d’assurance vie d’un million de dollars, souscrite peu de temps auparavant par son défunt fiancé. C’est finalement en jouant au chat et à la souris avec l’assassin que le commissaire finira par le coincer..
due-volti-della-paura-2.JPGdue-volti-della-paura-3.jpg undefineddue-volti-della-paura-4.JPG due-volti-della-paura-5.jpgdue-volti-della-paura-6.JPG
due-volti-della-paura-8.jpgundefined
due-volti-della-paura-9.jpgdue-volti-della-paura-10.jpg
Un "giallo de facture modeste, sans grande originalité, ni dans ses meurtres, ni dans son intrigue dramatique. Les acteurs sont assez mal dirigés et ne donnent pas le meilleur d’eux même. Et ce n’est pas la -trop- longue séquence d’une opération à cœur ouvert (qui aurait mieux eu sa place dans un documentaire scientifique que dans un giallo), qui permettra au spectateur de s’intéresser un tant soit peu à ce film sans aucun intérêt
. A la limite, vaut mieux se revoir un épisode de "La clinique de la forêt noire". Au moins, là on rigole!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires