Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 18:52
3è époque: l'âge d'or (suite) 
Nel-buio-del-terrore-aff9.jpgNel-buio-del-terrore-aff4.jpgNel-buio-del-terrore-aff8.jpgNel-buio-del-terrore-aff5.JPGnel-buio-del-terrore-aff1.JPGnel-buio-del-terrore-aff2.JPG
Nel buio del terrore, 1972, réalisé par José Antonio Nieves Condé (Italie/Espagne), avec : Marisa Mell (Carla), Stephen Boyd (Arturo), Fernando Rey (Luis), Massimo Serato (Hugo), Sylva Koscina (Lola), Howard Ross (Joven). Carla travaille dans un hôtel ou elle se prostitue. Alors qu’elle tente de se suicider en sautant d’une falaise, elle est sauvée de justesse par Arturo, un jeune artiste peintre qui lui fait la cour. Par le biais de son « travail », elle fait la connaissance Lola, une femme de chambre, ex prostituée elle aussi, avec qui elle va nouer une étrange relation amoureuse. Lola, entre-temps, est devenue la maîtresse de Luis, un riche industriel qui rêve de l’épouser, ce qui ne tarde pas à arriver Mais bientôt, Luis meurt dans l’explosion de son avion privé, léguant ainsi toute sa fortune à sa jeune veuve. Un jour, lors d’une excursion à la campagne, Carla est attaquée par deux voyous. Arturo en blesse un et tue l’autre. Pour protéger Arturo, Carla accepte de payer le silence du voyou. Mais en fait, ce n’était qu’une mise en scène orchestrée par Arturo pour soutirer de l’argent à Carla. S’étant aperçue du stratagème, Carla tente de rompre avec Arturo et renoue avec Lola. Mais Arturo est tenace. Il vient surprendre les deux jeunes femmes dans la villa de Carla et les menaces. Une lutte s’engage entre eux et Lola tire sur Arturo qu’elle tue. Les deux jeunes femmes croient alors pouvoir enfin vivre tranquillement leur histoire d’amour, mais la police débarque un jour pour arréter Lola, qui en fait est l’instigatrice de l’accident mortel de son mari.Nel-buio-del-terrore-15.jpg Nel-buio-del-terrore-12.JPGNel-buio-del-terrore-231.jpgNel-buio-del-terrore-322.jpgNel-buio-del-terrore-24.jpgNel-buio-del-terrore-31.jpgNel-buio-del-terrore-16.jpgNel-buio-del-terrore-13.jpg
Nel-buio-del-terrore-11.jpg Nel-buio-del-terrore-10.jpg
Attention, attention, on est loin des gialli morbides à la Bava et sanglants à la Argento. Pas de meurtres violents, juste une petite histoire de complot (même pas machiavélique). On est plus à la limite dans un thriller sexy, le seul intérêt du film résidant non pas dans l'existence couple Marisa Mell/Stephen Boyd, voir même (plus improbable) dans celui de Sylva Koscina/Fernando Rey, mais bien dans celui de Marisa Mell/Sylva Koscina. Le personnage de Sylvia Koscina change de Lola en Nora selon les versions, de même qu'Arturo devient Alfred.
Nel-buio-del-terrore-27.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires