Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 17:41

3è époque: l'age d'or (suite)

La Sanguisuga conduce la danza, (L’insatiable Samantha), 1975, réalisé par Alfredo Rizzo, (Italie), avec Femi Benussi (Sybil, la gouvernante), Giacomo Rossi-Stuart (Comte Richard Marnack), Krsista Nell (Cora), Patrizia de Rossi (Evelyn), Luciano Pigozzi (Gregory, le jardinier), Mario de Rosa (Jeffrey, le majordome), Barbara Marzano (Mary, la bonne), Caterina Chiari (Rosalind), Lidia Olizzi (Penny). Irlande, 1902. Une troupe de jeunes et jolies actrices et leur accessoiriste sont invités par le comte Marnack à passer quelques jours dans son chateau, qui se trouve sur une petites île au large des côtes Irlandaises, pour jouer une pièce de théatre dans son petit théatre privé . Le comte en effet est amoureux d’Evelyn, une des starlettes, en qui il retrouve les traits de Catherine, sa bien aimée disparue. Il faut dire que toutes les précédentes épouses de la famille sont toutes mortes décapitées et, pour ne pas déroger à la règle, les nouvelles invitées commencent elles aussi, une à une, à perdre la tête.

Cora, Penny, Rosalind, toutes les belles invitées d’un aristocrate irlandais sont décapitées par un assassin mystérieux qui a décidé de ne pas faire dans la dentelle. Il faut dire que l’atmosphère baroque du château se prête à merveille à ce genre de petit jeu et les domestiques (de la gouvernante au jardinier) font de magnifiques suspects. Comme il y a énormément de jolies filles, on a le droit à quelques scènes saphiques, qui ne rajoutent rien au suspens mais se laissent agréablement regarder quand même. Femi Benussi, pour une fois ne joue pas les victimes apeurées, mais une gouvernante qui n’a rien à envier à celle de « Rebecca ». Giacomo Rossi-Stuart joue avec élégance un Barbe Bleue amoureux d'une belle actrice qui lui rapelle sa défunte épouse, qui, comme les précédentes, perdit la tête pour lui (ét pour cause... elle fut décapitée!). Les producteurs français sortirent une version cochonne du film, avec 20 minutes de plans hard, soit disant réalisés par Alfedo Rizzo en personne, et n'apportent vraiment rien au métrage original (à défaut d'originel...). Il est à noter d'ailleurs que  l'oncherche toujours qui peut bien être l'insatiable Samantha dont parle ce titre français, ...

 
le film est sortit dans plusieurs versions VHS il y a quelques années, mais pour l'instant je ne connais que deux versions dvd
et (dvd espagnol Eurocine)

Partager cet article

Repost 0

commentaires