Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 10:41

3è époque: l'age d'or (suite).

Anima persa (Ames perdues), 1977, réalisé par Dino Risi (Italie, avec Vittorio Gasman (Fabio Stolz/ Berto), Catehrine Deneuve (Elisa Stolz/Beba), Anciée Alvina (Lucia), Danilo Maltei (Tino), Ester Carloni (Annetta), Michele Capnist (le duc), Gino Cavalieri (Versalti). Le jeune Tino est venu à Venise étudier la peinture et pour cela, il loge chez un de ses oncles (un parent éloigné d'origine autrichienne), Fabio Stolz. Le vie chez les Stolz n'est pas de tout repos, l'oncle Fabio passant sans cesse son temps à terroriser Lisa, son épouse et sa cadette d'une bonne vingtaine d'années. De plus, Tino entends souvent jouer du piano au dessus de sa chambre, alors que son oncle lui a assurer que personne ne logeait dans le grenier. Un jour, Annetta, la bonne à tout faire, raconte à Tino qu'en réalité Fabio à un frère (nommé Berto), qu'il cache dans ce fameux grenier depuis qu'il est devenu fou après avoir tué Beba, la fille qu'a eue Elisa de son premier mariage. Cependant, lors d'une promenade au cimetiere local, Tino ne trouve aucune trace de la fameuse Beba dans le caveau familial. Tino va bientôt découvrir que son oncle et sa tante sont bien plus étranges qu'ils ne semblent le laisser parraitre.
  
Pas de meurtres sauvages, pas de tueur encagoulé, pas même l'ombre d'un petit coupe papier. Pourquoi "Anima Persa" est-il considéré comme un giallo ? Mystère et boules de gomme... Ceci dit, il n'en reste pas moins que ce film (méconnu) de Dino Risi est interessant à plus d'un titre. D'une part car il nous permet d'assister à une rencontre cinématographique fort interessante: le couple Gassman / Deneuve et d'autre part de voir comment le roi de la comédie italienne va se débrouiller à traiter ce sujet très Bunnuelien... Malheureusement Dino Risi est beaucoup plus doué dans la comédie que dans la tragédie et il n'arrive pas à nous faire s'interesser aux (doubles) personnages de Catherine Deneuve et de Vittorio Gassman. Quand Catherine Deneuve jouait (alors qu'elle n'en avait déja plus l'age)  les ingénues prépubères sous l'oeil de son maitre et mentor Luis Bunnuel, la magie opèrait en un clin d'oeil. Ici malheureusement lorsqu'elle apparait éguisée en petite fille (in)digne de la Comtesse de Ségur (telle une jolie poupée de porcelaine) on frise le ridicule. Et ce n'est pourtant pas faute d'y mettre tout son talent. Peut être est-ce du tout simplement à une erreur de casting. Anicée Alvina (celle qui se déshabillait systématiquement dès qu'elle entendait crier "Moteur"...) qui joue ici un rôle (très) secondaire, aurait beaucoup mieux convenue pour ce rôle de femme enfant. Vittorio Gassman essaye comme il peut de sauver de la noyade le film de Risi, qui comme la cité de Venise ou il se déroule, s'enfonce lentement mais surement !


Hasard du calendrier, il me faut annoncer la mort de Dino Risi survenue le 07 juin dernier. Paix donc à son äme qui j'espère ne sera pas perdue...

 le film est sortit en DVd en Espagne et en Italie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

poubo 13/06/2008 17:46

C'est certainement tout sauf un Giallo.