Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 06:51

3è époque: l'age d'or (suite).
 
Doppio delitto
(Enquète à l’Italienne), 1977, réalisé par Steno (Italie / France), avec Marcello Mastroianni (Bruno Baldassare), Agostina Belli (Teresa Colasanti), Ursula Andress (Princesse Dell’Oro), Peter Ustinov (Harry Hellman), Jean-Claude Brialy (Van Nulen), Luigi Zerbinati (le neveu débauché du prince), Maripo Scaccia (Marino Ciancarelli). Le commissaire Bruno Baldassare est ce que l’on appelle un looser. Suite à une bavure lors d’une enquête, (il a laissé s’enfuir l’assassin), il a été muté aux archives et donc, bien sûr, sa femme Renata l’a plaqué, lui laissant sur les bras son fils de quatorze ans. Cette fois-ci il se trouve par hasard à être le premier sur les lieux d’un crime (Le prince Dell’Orso et l’électricien Colasanti, tués tous les deux dans l’immeuble du prince). C’est donc contraints et forcés que les autorités policières lui confie l’affaire. Baldassare va se retrouver donc avec des suspects bien étranges: une ex-star de cinéma, mais très jolie veuve, un écrivain-scénariste raté, la nièce marxiste et féministe de l’électricien, un sculpteur homosexuel sans-le-sou et quelques autres amis ou familiers de deux victimes. Mais bientôt, d’autres meurtres ont lieus et le commissaire va avoir fort à faire pour deviner qui est le mystérieux assassin.

Un giallo on ne peut plus classique, sans meurtres vraiment sanglants, mais avec cette particularité, c’est d’avoir (enfin !) de vrais stars à son générique, et pas n’importe lesquelles : Ursula Andress, Marcello Mastroiani, Peter Ustinov, Agostina Belli et Jean-Claude Brialy. Pas question donc de faire des taches de ketchup sur les robes de ces dames ou de renverser de la viande hachée saignante sur la chemise Versace de ces gentlemens… Il n’en reste pas moins que ce giallo reste agréable à regarder, non seulement à cause de l’intrigue, parfaitement maîtrisée, mais aussi pour le plaisr de voir ou de revoir les deux plus belles actrices du cinéma transalpin d’alors , la bellissima Agostina et la sculpturale Ursula, que l'on retrouve bien évidement (comme dans 190% de ses films) nue sous la douche (ici une baignoire).C'est la deuxième incursion de Marcello Mastroianni dans le monde du giallo (voir "la donna della domenica"), idem pour Agostina Belli (qui avait déja joué dans "Giornata nero per l'ariete").

 Le film exite en VHS, je n'en connais pas pour l'instant de version DVD

Partager cet article

Repost 0

commentaires

djordj 25/06/2008 13:30

helas non, Giallo Napoletano est un autre giallo avec Marcello Mastroianni (voir critique du 25 juin 2008) zt avec Ornella Muti, Capucine et Michel Piccoli...de Sergio Corbucci, filme peu de temps apres. Rien a voir donc avec celui-ci. Desole

Otto Rivers 23/06/2008 18:29

Ce film est également sortit en Italie sous le titre "GIALLO NAPOLETANO" et dans certains pays comme la Grece sous celui de "ATROCIUOS TALES OF LOVE & DEATH", parfois avec un "REVENGE" à la place de "DEATH" . Pas DVD sortit pour l'instant à ma connaissance.