Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 10:10

3è époque: l'age d'or (suite)


L’Ultimo treno della notte (Le dernier train de la nuit)
1977 réalisé par Aldo Lado (Italie), avec Macha Méril (la voyageuse) , Flavio Bucci (Blackie), Gian-Franco De Grassy (Curly), Laura D'Angelo (Lisa Stradi), Irène Miracle (Margaret Hofenbach), Enrico Maria Salerno (Professeur Giulio Stradi), Marina Berti (Lisa Stradi), Franco Fabrizzi (le passager qui viole Margaret). Lisa Stradi, jeune étudiante pensionnaire en Allemagne, a décidé de rejoindre ses parents pour passer les vacances de Noel. Mais, à cause d'un attentat à la bombe, le train direct qu'elles devaient prendre a été retardé. A cause de cela, elles doivent prendre un autre train, direct celui-ci. Ce qu'elles ne savent pas, c'est qu'il deviendra , pour elles, le train de toutes les horreurs !

Encore un film qui devrait plus se trouver dans la catégorie "Rape and revene (comme "La settima donna") que dans la liste des gialli. Deux jeunes filles se font violer, humilier et tuer durant la nuit de Nöel, dans un train censer les amener féter dans la joie et l'amour les fêtes de fin d'années chez les parents de l'une d'entre elle. Leurs agresseurs? Deux jeunes déliquants qui s'ennuient, une femme mystérieuse, attirée par le danger, le lucre, le stupre, la violence et le crime et un passager anonyme, voyeur anonyme, puis acteur forcé mais consentant, d'une lacheté pittoyable et incroyable. Une fois que les deux pauvrettes se sont fait sodomiser, violer et tuer (l'une a un couteau enfoncé dans le vagin, l'autre est obligée de sauter hors du train pour essayer d'avoir la vie sauve (mauvaise pioche!). Une fois leurs forfait commis les deux délinquants et la femme sont obligés de descendre à la gare ou les parents de Lisa attendent cette dernière et son amie. Au lieu de les ramener chez eux, les pauvres parents vont ramener leurs agresseurs, sans savoir, tout du moins au début, qui ils sont. La vengence du père sera à la hauteur de ce que les voyoux ont fait subir à sa fille...
Pas de tueur mystérieux donc, une seule arme blanche (un canif cran-d'arrêt),mais pas mal de violence sauvage, crue et assez malsaine. Macha Méril, généralement plus douce, est absolument ahurissante dans le rôle d'une femme bourgeoise, apparement bien sous tous rapports, qui en fait se révèle être une harpie assoiffée de sexe (une photo d'elle en train de partouzer avec 3 hommes tombe inopinément de son sac à main au début du film, nous en révélant long sur son personnage) et de violence. Une femme absolument horrible, que rien n'effraie et qui n'hésite pas à sacrifier ses "complices" du momement que cela peut sauver sa vie et sa réputation (d'ailleurs, une fois que tout est "fini", elle essuie une de ses chaussures tachée de sang et remet délicatement sa voilette en place, comme si rien ne s'était vraiment passé! Rien à dire non plus pour les autres acteurs qui sont tous excellents, aussi bien les victimes que leurs bourreaux. Le film fait (encore plus) penser au film de Wes Craven ("The last house on the left"), tellement qu'il est sortit en amérique sous le titre "The new house on the left". Mais ce ne sera pas son seul titre, car on ne sait pourquoi, dans chaque pays il est sortit, au moins, sous deux aou trois dénominations differentes...
 Le film est sortit en DVD chez Neo Publishing avec en Bonus une interview du réalisateur et surtout une belle interview de Macha Méril, très lucide sur ce rôle assez inhabituel, plutôt inatendu de bourgeoise salope et sadique  et que, malheureusement, plus personne après, n'a osé lui proposé de nouveau.
On y apprendra aussi que le petit surnom de Aldo Laido, donné par "L'intelligenza" iIalienne, était Aldo Laido, ce qui veut dire Aldo le cochon, Aldo le sale, Aldo le répugnant. Nul n'est prohète en son pays...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Medusa Man 09/07/2008 22:02

Beau site ici !
mais désolé Le dernier train de la nuit n'est pas un giallo !