Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 08:56
3è époque: l'age d'or (suite)

L’Isola del gabbiano, 1981, réalisé par Nestore Ungaro, (Italie), avec Prunella Ransome (Barbara Carey), Jeremy Brett (David Malcolm), Nicky Henson (Martin Foster), Gabriele Tinti (Enzo Lombardi), Fabrizio Jovine (Inspecteur Casati), Vassil Karamesinis (Giulio). Barbara Carey a décidé de rendre visite à sa sœur Mary-Ann, qui est aveugle et qui étudie la musique à Rome. Mais une fois arrivée dans la ville éternelle, Barbara s’aperçoit que sa sœur a disparue. A t’elle été la victime du tueur sadique qui a déjà tué plusieurs femmes atteintes de cécité ? Pour le savoir, Barbara va se faire passer elle même pour aveugle, ce qui la conduira tout droit dans les bras du très étrange David Malcolm, qui possède une ile privée entre la Sardaigne et l’Italie, ou il invite ses conquêtes féminines. Un séjour dont elles ne reviennent pas forcément.


Une jeune femme à la recherche de sa sœur disparue tombe dans les bras d’un riche play-boy, veuf (sa femme et son fils sont morts dans un accident de plongée sous-marine). Apparemment celui-ci a une amie, Carole, qui n’aime pas trop voir les autres femmes tourner autours de lui. Mais est-ce pour leur nuire ou bien pour les protéger ? Voilà donc une intrigue for giallesque avec disparitions mystérieuses, victimes atteinte d’un handicap les rendant encore plus fragiles, face à un assassin sadique et déterminé à les tuer, un inspecteur de police mollasson qui ne verrait pas même pas un couteau s’il l’avait planté dans le ventre et une belle héroïne, pas peureuse pour un sou qui se lance à corps perdue dans une enquête très dangereuse. Tout est donc réuni pour que le spectateur passe un bon moment. Alors pourquoi la sauce ne prend elle pas ? Tout simplement parce que Nestore Ungaro n’est qu'un réalisateur de téléfilms et ce film, que l'on nous propose en dvd comme un giallo n'est en fait qu'une mini série de 5 épisodes remontée pour passer pour un film. Résultat on est plus que déçu, ayant l'impression d'être passé pour le pigeon de service. Le seul titre de gloire de Nestore fut peut être d’avoir réalisé les séquences sous-marines de « Tentacoli », un film dans le genre de « Jaws », ou cette fois-ci le requin était remplacé par une pieuvre géante avec Henry Fonda et Shelley Winters dans le rôle des appats (pour spectateurs, pas pour la pieuvre!). Rien à dire du coté des acteurs, ils sont assez imauvais pour que l'on voit dès la première image que l'on est dans un téléfilm. Ainsi Prunella Ransome est si peu crédible dans son rôle de seur vengeresse qui se fait passer pour non voyante, q'il faut vraiment être aveugle pour croire une seconde qu'elle est atteinte de cécité. Mieux vaut oublier rapidement ce faux giallo et revoir "Amuck - Alla ricerca del piacere" (avec Barbara Bouchet, Rosalba Neri et Farley Granger) qui possède une intrigue similaire mais beaucoup mieux menée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires