Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 08:58

4è époque: le train-train de l'ennui (suite)

Delitti e profumi, 1988, réalisé par Vittorio De Sisti, (Italie), avec Jerry Cala (Eddy), Umberto Smaila (Commissaire Turoni), Simonetta Gianfelici (Ambra), Marina Viro (Porzia), Nina Soldano (Mariri), Silvia Annichiarico (Rana), Eva Grimaldi (Yoko). Eddy est garde de la sécurité dans un grand magasin. Sa fiancée, Barbara, travaille pour la même enseigne. Un jour, elle reçoit en cadeau une bouteille de parfum, mais lorsqu’elle veut se parfumer avec, elle est brulée et décède dans d'atroces souffrances. Le commissaire de police Turoni mène alors une enquète, mais Eddy, qui veut venger sa petite amie, en fait autant de son coté. Tandis qu’une autre fille, Porzia, meurt dans des conditions similaires, Eddy découvre qu’il y a peut être un lien entre ces deux crimes et une affare vieille de quinze ans.

J'ai vu le film à la télé Italienne (donc sans sous-titres), il y a quelques années, et je dois dire qu'il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable... Au départ, si mes souvenirs sont bons, le film est traité comme un film comique (vu le sujet : des femmes mourant brûlées, ce n’est pas évident !) mais les situations comiques ne sont pas suffisamment nombreuses tout au long du film pour que l'on meurt de rire pendant tout le film.... Et les éléments se référant au giallo sont tellement peu nombreux aussi, que l'on est rapidement déçu et que l'on se désinteresse rapidement du sujet. Surtout que les comédiens en font des tonnes et des tonnes (comme souvent dans les comédies Italiennes des années 80). Résultat : un giallo complètement raté.

Apparement le film est sortit en DVD sinon il existe aussi en VHS (italiens uniquement)

Partager cet article

Repost 0

commentaires