Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 11:20
4è époque: le train-train de l'ennui (suite):

Gli occhi dentro (1994), réalisé par Bruno Mattei,  (Italie), avec Antonio Zequila, Carol Farres (Giovanna Dei), Gabriele Gori, Carlo Granchi, Emy Valentino. Panique en ville: un sadique anonyme s’attaque aux baby-sitters et, avant de les tuer, leur arrache les yeux. Les meurtres resemblent étrangement à ceux que l'on trouve dans la bande déssinée "Doceur Dark" qui narre les aventures d'un schyzophrène professeur le jour et tueur la nuit. L'auteur de la bande déssinée est une ravissante jeune femme, Giovanna Dei". Il semblerait que le tueur lui en veuille personellement car bientôt, il dépose à son domicile, dans un verre a dents rempli de formol, les yeux de ses victimes...

Bruno Mattei, que l'on a connu plus inspiré, nous offre ici une véritable bande décimée.Il  essaye de nous en mettre plein la vue en énucléant ses victimes, mais le résultat final n'est pas du tout à la hauteur de ses ambitions. Il est vrai que les effets spéciaux ne sont pas d'une grande qualité et que désormais nous sommes largement habitué à mieux dans l'horrer (voir la série des "SAW"). Le film fait plus sourrire qu'il n'effraie et ce  n’est pas le manque de talent des acteurs (véritablement effrayant par contre) qui lui permettra de sortir de l’ombre dans lequel il semble avoir plongé.
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires