Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 10:20
4è époque: le train-train de l'ennui (suite):

Squillo,
1996, réalisé par Carlo Vanzina, (Italie), avec Raz Degan (Toni),  Jennifer Driver (Maria), Paul Freeman (Marco), Antonio Ballerio (Fabio), Alessandra Chiti (Sonia),,Pia Klover (Barbara), Bianca Koedam (Eva), Giorgio Melidoni (Inspecteur de police). Le film commence juste après la chute du mur de Berlin (rassurez vous, il n'y a eu aucune victme...!). Maria, une jeune femme d’origine Polonaise, est venue à Milan pour faire une visite surprise à sa sœur,Eva, qu’elle croit être interprète indépendante pour riches hommes d’affaires (il faut dire à sa décharge que Maria est une vraie blonde...!). Maria découvre avec ravissement le luxeux appartement dans lequel vit sa sœur. Mais avant qu'elles n’aient vraiment le temps de parler, un coup de téléphone annonce à Eve qu’elle doit se rendre tout de suite à un rendez-vous au palace Hotel. Fatiguée par son long voyage, Maria s’endort sans attendre le retour de sa soeur. Mais le lendemain, elle apprend que sa sœur a été assassinée. En se rendant au commissariat, ou elle est convoquée, Maria découvre qu'en fait, Eva n’était pas traductrice, mais call girl et qu’elle a certainement du être assassinée par son dernier client. Pour découvrir qui est le meurtrier de sa sœur, aidé en cela par le détective Messina , Maria décide de reprendre en main la liste des clients de sa sœur, et avec le téléphone portable de celle-ci, commence à les contacter. Et ce qui devait arriver, arriva (c'est à cela qu'on reconnait un bon scénario...), un beau jour (ou était-ce une nuit?), l'assassin se retrouve au bout du fil. Un fil qu'il est si facile de trancher ! A moins que l'on ne décide de rester pendu au bout du fil... ce qui donne alors du fil a retordre...
 

Rien ne va plus, on nage dans le délirium, très mince en plus ! Soit le scénariste est aussi naïf que son héroïne, soit il est vraiment stupide, et dans ces cas la, tant mieux pour lui, cela se soigne ! Croit-il vraiment arriver à nous faire croire que la jeune Maria va pouvoir découvrir l’identité de l’assassin en lui téléphonant à partir du portable de sa sœur ? Dans ces cas là, celui ci doit avoir une très mauvaise mémoire (le tueur, pas le téléphone…). Carlo Vanzina nous avait déjà étonné par le nombre d’incohérences figurant au scénario de « Mystère », son premier giallo et par l’impressionnante quantité d’absurdités figurant dans « Sotto il vestito niente », son second. Ce n’est donc pas lui qui fera mentir l’adage populaire, « jamais deux sans trois ». Les spectatrices (voir même certains spectateurs), pourront se consoler en matant la silhouette absolument parfaite de Raz Degan, ancien Top Model israelien (qui est surtout connu pour avoir interprété Darius III dans le film d'Oliver Stone "Alexandre"... ce qui me rapelle que moi j'ai connu une certaine Rage Dedent, mais elle faisait beaucoup moin mâle... quoique!). L'actrice interpretant Maria est pas mal non plus, mais comme il n'y avait personne pour la driver, elle joue comme un pied.

Le film est sortit enVHS et DVD

Partager cet article

Repost 0

commentaires