Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 11:03

Giornata nera per l’ariete (Journée noire pour un bélier) 1970 réalisé par Luigi Bazzoni (Italie) avec Franco Nero (Andrea Bild), Silvia Monti (Helène), Maurizio Boroglia (John Lubbock), Wolfang Preiss (Inspecteur de police), Ira von Furstendberg (Isabel Lancia), Edmund Purdom (Edouard Vermont), Rosella Falk (Sophia Bini), Renato Romano (Docteur Richard Bini), Agostina Belli (Giuilia).Au lendemain du nouvel an, plusieurs personnes sont agréssées et meurent assassinées. La première victime, un jeune professeur, John Lubbock, ne doit sa vie sauve qu'a l'intervention d'un témoin. Sophia Bini, la seconde victime a eu moins de chance: paralysée, elle a été étranglée chez elle et jetée du haut de son escalier. Une troisième victime est découverte morte dans un parc, quand à la quatrième elle a été noyée dans sa baignoire. La dernière, la belle Giullia, a été égorgée avec un rasoir sous un pont, alorsq u'elle s'y prostituait.Le point commun entre toutes ses victimes : toutes étaient présentes à la même soirée de réveillon et à coté de leur cadavre l'assassin laisse à chaque fois un gant en cuir auquel il manque un doigt. Andréa Bild, journaliste sur le déclin, présent lui aussi à la soirée, mène alors sa propre enquête et découvre plusieurs points communs entre les victime: toutes connaissaient son ex femme Isabelle, toutes sont nées sous le signe du bélier et toutes ont été curieusement tuées un mardi . Sauf John Lubbock qui lui non seulement n'est pas mort mais a été agréssé un lundi !

On ne découvre qu'à la fin du film que le professeur john Lubbock est homosexuel (ce qui n'est guère surprenant si on fait très attention à la première scène du film). Pour ne pas gacher le plaisir d'éventuels spectateurs n'ayant pas vu ce giallo, je n'en dirais pas plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by djordj - dans giallo queers
commenter cet article

commentaires