Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 13:21

3è époque: l'age d'or:

"Una Vita lunga un giorno",  (1973), réalisé par Ferdinando Baldi (Italie), avec Mino Reitano (Andrea Rispoli), Ewa Aulin (Anna Anderson), Philippe Leroy (l'homme d'affaire), Luciano Catenacci (Spyros), Franco Ressel (le docteur), Franco Fantasia (Manolo), Dante Maggio (« Oncle » Joseph), Anna-Maria Pescatori (Frieda), Nello Pazzafini (Nello). Revenu a San Remo après une longue période de navigation en mer, Andréa Rispoli apprend la mort de la propriétaire de son logement, Mme Andersen. Débarque alors la nièce de la défunte, la jolie Anna. Andrea tombe immédiatement amoureux de la jeune fille, qui, elle est Suédoise, se donne rapidement et facilement à lui. Mais quelques jours après, Anna est victime d’une agresssion etconduite à l’hopital ou le médecin chef apprend à Andrea qu’Anna est malade du coeur et que seule une opération couteuse pourrait désormais la sauver. Au chomage, sans argent, mais décidé à sauver coute que coute la femme qu’il aime, Andrea accepte la proposition que lui fait un riche homme d’affaire rencontré gràce à Anna: il touchera 3 mille dollars s’il arrive à rester en vie jusqu’a la fin de la journée.

Une chasse à l'homme ou le gibier est humain, cela ne vous rapelle t'il pas un autre film? "Les chasses du Comte Zaroff" par exemple? Bonne pioche! Sauf que la, le scénario est réécrit à la sauce giallesque: à savoirqu'il y a bien évidement un soupçon de trahison amoureuse au sein de l'éternel ménage à trois qui agrémente en général tout bon Giallo Psycho. Bien évidement, le ménage à trois est formé par Le marin, la belle Suédoise et le riche homme d'affaire. bien évidement, l'un d'eux n'est pas forcément celui (ou celle) que l'on croit, bien évidement le héros va tomber de Charybde en Scylla, avec une naiveté qui frise l'indécence. On devine rapidement qu'Anna connait bien Philippe, l'homme d'affaire et qu'elle n'a pas l'air aussi malade que cela. On devine aussi qu'Andréa va réussir à déjouer les plans des hommes lancés à sa poursuite pour le tuer. Par contre, rien ne laissait envisager une telle fin et, ma foi, on reste un peu désarçonné par un dénouement aussi "amoral" . Le film n'en est pas moins agréable à regarder. Ewa Aulin, notre chère Giallo Queen, joue toujours aussi mal mais est toujours aussi mignone. Philippe Leroy est égal à lui même , c'est à dire parfait, dan ce rôle d'homme riche et sans état d'ame. Le chanteur à midinette, Mino Reitano n'a quand à lui que 4 films à son actif en tant qu'acteur et ma foi, personne ne le regrettera vraiment...

La mise en scène de Ferdinando Baldi, sans être extrordiaire est cependant assez musclée et les scènes d'actions sont suffisament nombreuses et bien rythmées pour que l'on ne s'ennuie pas. Il est vrai que le réalisateur connait bien les films d'action puisqu'il a réalisé pas mal de westerns et de péplums. Une petite curiosité à voir, bien meilleure que le film d'Yves Boisset "Coplan sauve sa peau" par exemple, qui lui aussi reprenait le thème de la chasse au gibier humain.
Je n'ai pas entendu dire que le film soit sortit en dvd.

Partager cet article

Repost 0

commentaires