Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 11:16

Una tomba aperta... una bara vuota, La Casa de las muertas vivientes, 1972, réalisé par Alfonso Balcázar, (Espagne / Italie), avec José Antonio Amor (Olivier Bromfield), Gioia Desideri (Hélène), Daniela Giordano (Ruth), Nuria Torray (Jenny). Olivier est riche, jeune et beau. Mais Olivier n'est pas un homme heureux.Ilse considère comme responsable de la mort accidentelle de sa première femme, Hélène, survenue un soir ou il était ivre. Olivier, cependant vient de se remarier avec la jeune et jolie Ruth, qui porte bien son prénom.... Au lieu de profiter de l'occasion pour déménager et aller vivre ailleurs, non, Olivier décide de revenir vivre dans la maison qu'il habitait avec sa première femme. Obsédé, bien évidement,  par ses souvenirs, il n’arrive pas à trouver la paix. De plus sa sœur et sa femme de ménage n’acceptent pas du tout Ruth. Doit-on alors s'étonner qu'un beau jour (ou était-ce une nuit? ) la tombe d’Hélène soit retrouvée grande  ouverte et que le cercueuil de cette dernière soit complètement vide ? Pourtant, ce ne sont pas les cadavres qui vont manquer...
 

Une médiocre co-production Hispano-Italienne qui met beaucoup trop de temps à démarrer. Une fois que l’assassin a commencé à sortir son rasoir (au bout d’une heure quand même ! le films commençait à devenir rasoir...), le spectateur peut enfin commencer à s’intéresser à l'histoire, jusqu'à la fin, hélas décevante elle aussi. Ce qui explique peut-être que personne ne se souvienne vraiment de ce  film. Qui  a eu en plus énormément de titres, que ce soit en Espagne ou en Italie, ou il est sorti aussi sous l‘appellation « Il cadavere di Helen non mi dava pace », soit « Le cadavre d’Hélène ne me laisse pas en paix ». On ne être plus clair!

Partager cet article

Repost 0

commentaires