Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 11:57

Zimmer 13, (Chambre 13/ L'attaque du fourgon postal), 1964, réalisé par Harald Reinl (Allemagne), avec Joachim Fuchsberger(Johnny Gray), Karin Dor (Denise), Richard Häussler (Joe Legge), Walter Rilla (Sir Marney), Siegfried Schüürenberg (Sir John), Kai Fischer (Pia Pasani), Benno Hoffmann (Blackstone Edward), Bruno W. Pantel (Sergent Horse), Kurd Pieritz (Inspecteur Terence), Erik Radolf (Ambrose), Eddi Arent (Docteur Higgins), Hans Clarin (Monsieur Igle). Honorable , s'il en est, membre du parlement britanique, sir Robert Marney subit un odieux chantage de la part du gangster Joe Legge qu'il a autrefois très bien connu... S'il ne veut pas justement que sa fille unique Denise, soit tuée, il doit participer à un hold-up organisé par le gangster Joe Legge. Afin de proteger Nadia, sir Marney loue les services d'un détective privé, le célèbre John Gray, pour lui servir de garde du corps. Alors que John Gray  passe la soirée dans un cabaret en compagnie de la jolie Nadia, une des danseuses est retrouvée assassinée... Comme par hasard, celle-ci habitait dans la chambre juste à coté de celle ou les gangsters préparaient leur mauvais coup, la chambre n°13. Ce ne sera que la première victime d'une longue liste jusqu'à ce que notre détective retrouve enfin le vrai coupable...

Ou il est question d'un rasoir coupe chou appartenant à un éminent membre du parlement qui disparait en même temps que son passé ressurgit, d'un hold-up qui doit se dérouler à bord d'un train, d'un odieux chantage, d'une fille qui ressemble d'une manière étonnante à sa défunte mère, morte de façon étrange, d'un play-boy détective chargé de veiller sur elle et qui se retrouve les bras encombrés de cadavres et d'un club de stip-tease ou les artistes féminines ont du mal à ne pas se faire trancher la gorge par un tueur aux mains gantées de cuir noir. Le tout ayant un rapport avec une certaine chambre n°13, située justement au dessus du Night-club... t Ce Krimi (ancètre du giallo donc) n'est pas, et de loin, le meilleur du genre adapté d'un roman d'Edgar Wallace. Pas beaucoup de suspense, pas beaucoup de morts (en tout cas au rasoir), un coupable facile à demasquer et un héros qui tient plus de Jerry Lewis (pour ses pitreries) que de Dean martin (coté Matt Helm). Quand à ceux eux qui pensaient voir (ou revoir) l'attaque du train postal Glasgow-Londres, ils  feraient mieux de revoir "Le cerveau" de Gérard Oury... Pourtant, Harald Reinl  n'est pas n'importe qui: Outre avoir réalisé quelques "Winnetou" avec Pierre Brice, il a été surtout le réalisateur de deux docteur Mabuse:  "Le retour du Dr Mabuse" en 1961 et "L'invisible Dr Mabuse" en 1962, avec Karin Dor ).


On retrouve donc ici avec plaisir cependant la belle Karin Dor (une très méchante James Bond girl dans "On ne vit que deux fois") qui fut l'épouse du réalisateur jusqu'en 1968. Mal en prit à ce dernier de divorcer pour épouser l'actrice tchèque Dania Maria Delis, car cette dernière le poignarda à mort lors d'un séjour à Puerto de la Cruz, en Espagne peu de temps après leurs noces.


 Le film existe  en DVD (allemand sous) titré allemand et anglais

Partager cet article

Repost 0
Published by djordj - dans krimis
commenter cet article

commentaires