Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 09:50

Il torturatore (The torturer), 2005, Lamberto Bava (Italie), avec: Elena Bourika (Ginette), Carla Cassola (Carla Sherba), Simone Corrente (Alex), Emilio de Marchi (Moscale). Ginette, jeune étudiante en (sociologie? sexologie? sexe au logis?) se rend chez un metteur en scène afin d'y passer une audition en vue d'un (petit) rôle dans un film. Certes, le metteur en scène est connu pour son gout prononcé pour la violence et le sadisme, à travers ses films. Mais ce qu'elle va découvrir  dans l'antre du réalisateur va dépasse, en horreur, tout ce qu'elle aurait pu imaginer... Et nous aussi !

Un soi-disant metteur en scène (Lamberto Bava?) reçoit la nuit chez lui des futures comédiennes (ou qui croient l'être, parce que en vue des tests c'est pas gagné d'avance..Enfin quoi, une actrice qui se nomme BOURIKA comme BOURRIQUE avec un A et qui joue un personnage nommé Ginette. Tu crois hallu-ciné !!!!) en vue de faire un film d'horreur avec elles. Après les avoir fait jouer quelques moment devant une petite caméra vidéo (histoire de les mettre en confiance),  il les séquestre et les torture pour son bon plaisir (et celui de certains spectateurs). Alors, bon ok, il est  gentil , mais bon, on m'enleverra pas de la tête que le pauvre  bougre a vraiment quelque chose qui cloche... Il est le seul à entendre une comptine et à avoir un paquet d'hallucinations qui semblent reliées à une partie de son enfance. Peut-être est ce un dangereux maniaque nous dit-on sur la couverture du DVD ? Ah bon ? Un mec qui torture les filles en leur coupant le bout des tétons, qui les cloue sur des croix de Saint-André ou qui leur fait subir des tortures avec de l'électricité peut être considéré comme un dangereux maniaque ? Quelqu'un en a parlé à Rachida Datée ? Non? Parce que ça aiderait peut être... Enfin, bref, je ne sais pas si c'est un dangereux maniqaque, mais le film, à mon avis, n'a rien à voir avec un giallo. Si ce n'est que c'est Lamberto (indigne) fils de Mario Bava qui l'a réalisé. Alors on peut nous dire que ce film est le retour du fils prodigue (ne pas oublier le U), first: on s'en tamponne le coquillard, secondo: comme les autres films de Lamberto, c'est toujours de la merde. Académique, mais de la merde quand même! Et surtout une belle arnaque de mettre sur certaines pochettes que c'est le meilleur giallo de Bava (sans préciser de quel BAVA il sagit bien sur !!!!). A oublier

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stef 11/05/2010 22:38


Bravo pour les infos sur ce film mais je ne suis pas de votre avis. Je trouve qu'il y a une réelle qualité de mise en scène. On est loin des films américains et il y a une approche plus intimiste
très italienne. Les castings sont des moments très interessants (voir l'extrait ci-dessous)
http://www.laboutiquedezaza.fr/product_info.php?products_id=2102
Comme toujours, il y a débat sur ce genre de film mais pour moi je pense que c'est plutôt une réussite.
Stef