Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 08:58

... A tutte le auto della polizia... , 1975, réalisé par Mario Caiano (Italie), avec Antonio Sabato (Commissaire Fernando Solni), Enrico Maria Salerno (Chef de la police Carraro), Elio Zamuto (Professeur Giacometti), Luciana Paluzzi (Inspectrice Giovanna Nunziante), Gabriele Ferzetti (Professeur Andrea Icardi) , Ettore Manni (Enrico Tummoli), Marino Masé (Frank Hekker), Bedy Moratti (Emilia Icardi), Franco Ressel (le gynécologue). Le cadavre de la fille d'un célèbre chirurgien, Fiorellla Icardi, est retrouvé flottant sur un lac. Un certain Enrico Tummoli, propriétaire d'un restaurant et connu des services de police comme étant un voyeur invétéré est d'abord suspecté. Mais bientôt le commissaire Solni et sa collaboratrice, l'inspectrice Giovanna Nunziante, vont découvrir que la jeune fille était la victime d'un odieux réseau de pédophiles amateurs de ballets roses.

On retrouve parfois ce film dans les liste de gialli et parfois dans les listes concernant les polizieschi (Polar Urbain Italien). L'intrigue repose sur la disparition, le meurtre et l'enquète qui suit la découverte du cadavre d'une jeune fille de bonne famille (intrigue un peu similaires aux gialli "Cosa avete fatto a Solange", "Morte sospetta di una minore" et surtout l'excellent "La polzia chiede aiuto" ).

Le père et la mère ne connaissant pas grand chose à la vie de leur fille, c'est le personnel de maison qui donne les renseignements la concernant à la police. On découvre que la gamine était plus porté sur la chose qu'elle ne semblait vouloir le faire croire et qu'elle aurait été embarqué malgré elle, comme pas mal de ses copines de classe, dans un réseau de prostitution clandestine de mineures. Ca c'est le coté giallo de l'histoire, avec quelques (rares) meurtres à la clef. Coté polizieschi, on assiste au déroulement (banal) d'une enquète de police autour du meurtre. Et c'est la que le bât blesse. Car à vouloir mélanger les deux genres, le réalisateur n'a fait qu'embrouiller inutilement les choses (et le scénario avec). C'est rempli de clichés populistes complètement datés seventies (liberation des moeurs, insouciances et désinteret complet des parents pour leurs rejetons, pédophilie dans les hauts milieux bourgeois, violence policières,  flics désabusés, etc.. etc...).

Le casting (quelques vieilles gloires légèrement has been, dont deux ont même joué dans la série "James Bond" - Gabriele  Ferzetti dans "Au service secret de sa majesté" et Luciana Paluzzi dans "Opération tonnerre" ) n'arrange rien, chacun semblant se désinteresser à la fois du scénario et des dialogues qui sont d'une rare stupidité.
 
Bref, pour comparer avec nos productions franchouillettes, même si le film n'est pas aussi mauvais que nos "Police des Moeurs" et autre "Brigade mondaine", je ne peux quand même pas le nier,  c'est à peine mieux que notre Giallo Calendos  "Flics de choc", qui on s'en souvient tous est loin d'être un chef d'oeuvre ...
 
Le film existe en DVD italien et fait aussi partie d'un coffret comportant aussi les films: "La Polizia sta a guardare" de Roberto Infascelli, "La polizia ordina: sparate a vista" de Giulio Giuseppe Negri et  "La Polizia chiede aiuto" de Massimo Dallamano.

"

Partager cet article

Repost 0

commentaires