Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 10:46

Der Hund von Blackwood castle (Le Chateau des chiens hurlants), 1967, réalisé par Alfred Vohrer (Allemagne), avec Heinz Drache (Humphrey Connery), Karin Baal (Jane Wilson), Horst Tappert (Donald Fairbanks), Siegfried Schürenberg (Sir John), Agnes Windeck (Lady Agatha Beverton), Ilse Pagé (Miss Finley), Mady Rahl (Catherine Wilson), Uta Levka (Dorothy Cornick), Hans Söhnker (Robert Jackson), Otto Stern (le capitaine), Alexander Engel (docteur Adams), Tilo von Berlepsch (Lord Henry Beverton), Harry Wüstenhagen (Ken Nelson), Kurd Pieritz (Edward Baldwin), Arthur Binder (Grinsby). Le vieux capitaine Wilson vient de mourir et sa fille Jane revient au chateau de Blackwood pour la lecture du testament. Le chateau, qui semble à l'abandon, lui est légué, comme seul héritage, par son père. Son avocat, maitre  Jackson, lui conseille de vendre très rapidement, d'autant que pas mal de gens, descendu à l'auberge voisine, semblent être très interessé pour racheter le chateau. Trop peut-être même, puisqu'elle surprend une conversation entre le notaire et un éventuel "client", Edward Baldwin, ou Jackson se voit proposer le double du prix initialement fixé (££ 20,000) si l'affaire se conclut très rapidement... Apparement, beaucoup de gens semblent très préssé de faire déguerpir Jane des lieux. On place un serpent dans son lit, des squelettes sont pendus devant la porte de sa chambre, Baldwin quand à lui, est tué par un doberman enragé mais son cadavre disparait aussi rapidement que mystérieusement . Jane demande alors l'aide de Sir John, inspecteur à Scotland Yard, qui risque d'avoir fort à faire d'autant que les cadavres commencent à s'amonceler...

 
Nous sommes en 1967 et, malheureusement, la célèbre firme cinématographique allemande qui produit les Krimis, la Rialto, commence à amorcer un sérieux déclin et ce film, bien que dirigé par un des spécialistes les plus talentueux des krimis, Alfred Vohrer, en est l'un des meilleurs exemples. L'ambiance  rapelle plus celle de Conan Doyle que celle d'Edgar Wallace (on se retrouve, des les premières images, sur une lande bourbeuse et brumeuse ou un pauvre type se fait tuer par un chien enragé. Comment ne pas penser au "Chien des Baskerville"?). Un inspecteur de Scotland Yard est amené à enqueter sur toute une série de meurtres se déroulant, à huis (presque) clos, dans un vieux chateau. Après la mort du vieux chatelain, sa fille est harcelée par toute une ribambelle d'inconnus, tous plus préssés les uns que les autres d'acheter cette vieille bicoque en ruine pour un montant largement supérieur à sa valeur réelle sur le marché. Bien évidement, tout cela paraît suspect à la jeune héritière qui refuse de vendre. Ce qui délenche pas mal  de tentatives de meurtre sur sa jolie personne mais aussi pas mal de morts dans son entourage, notament celle son avocat, qui meurt brulé dans sa voiture et d'éventuels acheteurs qui meurent déchiquetés par les crocs "envenimés" d'un doberman enragé. Quels rôles jouent donc tous ces personnages qui viennent de débarquer à l'auberge voisinne, tenue par un type pas forcément très catholique? Ont-ils un rapport avec le défunt capitaine et un vol de pierres précieuses ayant eu lieu il y a pas mal de temps? Pourquoi la bonne a t'elle mis un serpent dans le lit sa jeune maitresse? Qui est cette jeune veuve éplorée qui débarque soudainement d'on ne sait ou et qui reclame haut et fort sa part d'héritage? Et surtout, pourquoi le domestique borgne élève t'il des serpents venimeux dans la cave et en badigeonne t'il les crocs de ses dobermans ? C'est à toutes ces questions que le célèbre Sir John de Scotland Yard, aidé de sa charmante secretaire, l'adorable Miss Finley, va devoir répondre. Tout cela on l'aura compris, n'apporte rien de très nouveau au monde du Krimi. Certes le film est très agréable à regarder,  même si l'intrigue reste TRES classique, malgré quelques rebondissements un peu tardifs.


On retrouve avec plaisir quelques figures légendaires du genre, nottament l'acteur Horst Tappert, plus connu en france pour avoir interprété l'inspecteur Derrick à la télé, mais aussi Heinz Drache (dont nous avons déja parlé dans de précédentes crtiiques de krimis), Karin Baal (qui joua notament dans "Die tauten augen von London"  du même réalisateur) et bien sur Siegfried Schurenberg qui reprend ici une fois de plus le rôle de Sir John, le célèbre inspecteur de Scotland Yard, accompagné de la ravissante Ilse Pagé reprenant elle aussi le rôle de la sympathique et délurée secretaire (très particulière) Miss Finley.
 
Le film est sortit en DVD et dans le coffret n° 7 de la collection des oeuvres d'Edgar Wallace

Partager cet article

Repost 0
Published by djordj - dans krimis
commenter cet article

commentaires

djordj 16/11/2009 17:14


ben comme je l'ai indiqué c'est un blog sur le giallo et aussi les genres qui s'y rapportent, entre autre le Krimi (qui a été a l'origine de la creation du giallo), le poliziesco et quelques autres
genre de films policiers
Et etant donné que le nombre de films du genre giallo est limté (en quantité) et que j'ai déja parlé de tous (ou presque a quelques exception pres), je parle plus desormais, entre autre, des
Krimis.


legrosbabar 13/11/2009 19:09


C'est un blog sur le Krimi ou le Giallo ?