Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : un blog sur le giallo, ce genre particulier du cinéma Italien ainsi que sur les genres s'en rapprochant: le Krimi, le Poliziotto, le slasher movie
  • Contact

Recherche

23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 14:01

Omicidio-Perfetto-a-Termine-de-Legge--aff1.jpg Omicidio-Perfetto-a-Termine-de-Legge--ff2.jpg cinevoxomicidio.jpg Omicidio-Perfetto-a-Termine-de-Legge--aff.JPG
Un Omicidio perfetto a termine de legge , 1971, réalisé par Tonino Ricci (Espagne Italie) avec : Philippe Leroy (Marco Breda), Elga Andersen (Monica Breda), Ivan Rassimov (Burt),  Rosanna Yanni (Terri Povani), Franco Ressel (Tommy Brown), Julio Pena (Inspecteur Baldini), Franco Fantasia (Professeur Mauri). Marco Breda est un riche playboy dont la principale occupation est de faire de la compétition de hors-bord. Lors d’une tentative de sabotage, son bateau capote en pleine course et il manque de peu de se tuer dans l’accident. Victime d’une commotion cérébrale, il ne doit la vie sauve qu’au professeur Mauri qui, après une longue intervention chirurgicale, le sauve de la paralysie. Mais il n’en demeure pas moins amnésique. Alors qu’il se retrouve en convalescence forcée, tentant de reconstituer sa vie antérieure, les membres de son entourage proche commencent à être assassiné les uns après les autres.
IMG_2977212.jpg Omicidio-Perfetto-a-Termine-de-legge-8.jpg Omicidio-Perfetto-a-Termine-de-legge-7.jpg Omicidio-Perfetto-a-Termine-de-legge-7321.jpgOmicidio-Perfetto-a-Termine-de-legge-732.jpgOmicidio-Perfetto-a-Termine-de-legge-9.jpg 
Au départ l’intrigue rappelle celle de « Paranoia » de Umberto Lenzi : suite à un accident de compétition, une personnalité sportive se retrouve au centre d’une série d’assassinats visant son entourage. Mais la s’arrête la comparaison. Car ici, on ne comprend rien, mais absolument rien au déroulement de l’intrigue. Des personnages apparaissent puis disparaissent, certes, mais éliminés plus par un scénariste lui aussi amnésique que par un mystérieux tueur, qui n’apparaît d’ailleurs pas avant au moins une bonne heure de film, même si une paire d’yeux, vissée à une paire de jumelles, nous intrigue plus d’une fois par sa présence iconoclaste. Tonino Ricci, dont ce fut le seul giallo, n’a certainement jamais bien cerné les codes inhérents au genre et nous offre donc ici un film bancal sans grand intérêt. Si ce n’est d’admirer la garde robe très vintage et diablement sexy de Rossana Yanni qui porte les mini mini-jupes comme personne. Yvan Rassimov, dans le rôle du meilleur ami de la « victime », est égal à lui-même, c'est-à-dire inquiétant à souhaits. Philippe Leroy joue les bonnes poires et Elga Andersen, la belle Hélène… Mais cela ne suffit pas à rendre le film inoubliable pour autant.
omicidioperfettoaterminedileggebis12-copie-1.jpg le film est sortit en VHS mais, pour l'instant, pas de trace de sortie en DVD

Partager cet article

Repost 0

commentaires